Comment être remboursé sur l'achat d'un bas de contention ?

Les bas de contention sont des bas dont l'élasticité aide à solutionner les problèmes veineux, la libre circulation de sang et bien d'autres problèmes. Pour faciliter la procuration de ces bas, les patients bénéficient d'une assistance sociale. Quand peut-on bénéficier du remboursement pour le bas de contention ? Cet article renseignera sur les conditions de remboursement pour un bas de contention.

Les conditions de remboursement pour le bas de contention

Les bas de contention jouent un grand rôle dans la résolution de plusieurs problèmes et maladies dont les problèmes de veine, de circulation sanguine, la thrombose veineuse profonde. Ils préviennent également l'embolie pulmonaire ou phlébite. A cet effet, à cause de leur cherté, visitez ce lien https://santors.fr/les-soins/bas-de-contention/ la sécurité assure un remboursement sur les achats. En effet, pour bénéficier d'un remboursement, il faut obligatoirement se rendre chez un médecin spécialiste, souvent un cardiologue ou un kinésithérapeute, afin d'obtenir une ordonnance médicale. Souvent l'usage de bas de contention est prescrit à cause d'une embolie pulmonaire, d'une lourde jambe, aussi souvent après une intervention chirurgicale, etc. En outre, le remboursement est limité à 8 paires de bas par an ; excédé ce nombre, la sécurité sociale n'assure plus rien.

Tous les bas de contention sont-ils remboursables ?

Pour le remboursement des bas de contention, une liste bien bien précise est établie que suit la sécurité sociale. Alors si un bas de contention prescrit ne figure pas dans cette liste , la sécurité sociale n'assure aucun remboursement sur l'achat celui-ci. Pour ce qui concerne le prix des bas, il est compris entre 25 et 80 euros et varie selon des facteurs bien déterminés dont la classe du bas (1,2,3), son type( bas, chaussette, collant). La classe des bas est tributaire de son degré de compression sur la jambe, plus le bas est cher, plus son degré de compression est élevé. Seul le médecin traitant est susceptible de diagnostiquer le bas de contention convenable.