Comment l’hypnose peut-elle vous aider à arrêter de fumer du tabac

L’hypnose est une pratique efficace pour arrêter de fumer. La peur de la grossesse à l’accouchement du bébé peut aider une personne à arrêter de fumer de la cigarette. L’hypnose a pour avantage de se détacher du tabac et d’arrêter de fumer petit à petit. Elle aide à mieux maîtriser les envies qui sont présentes à des moments précis et de les subjuguer. Comment l’hypnose peut donc aider à arrêter de fumer ?

Le processus d'hypnothérapie vous débarrasse de vos envies de fumer

La première séance d’hypnothérapie dure environ une heure et a pour but de mesurer les besoins réels du patient de même que la méthode à choisir. Quant à la deuxième séance, l’hypnothérapeute va agir sur l’inconscient du patient et l’aider à se sortir de la tête les idées noires relatives à son tabagisme. Lisez cet article pour plus de détails. De plus, le patient sera progressivement amené à gérer ses envies de fumer de même que les situations qui les lui rappellent. La troisième séance est donc consacrée à l’hypnose proprement dite. Le patient entre alors dans un état de relaxation profonde, c’est alors que l’hypnothérapeute se focalise sur des techniques précises pour conduire son patient à se défaire totalement de l’idée du tabagisme. Il s'appesantit également sur les causes profondes liées au tabagisme de même que les émotions refoulées. La dernière séance est consacrée à l’arrêt définitif du tabac. Ainsi le mot d’ordre ici est de prévenir les symptômes de manque et de les pallier en indiquant au patient des techniques de détente et de gestion de ses émotions.

Arrêtez de fumer définitivement grâce à l’hypnothérapie

L’hypnothérapie modifie le comportement du patient et lui donne de nouveaux goûts. Grâce à elle, les symptômes de manque et les rechutes sont bannis définitivement. L’hypnose peut être un complément à une thérapie comportementale ou cognitive. Les émotions fortes, le stress et les phobies trouvent leur éradication dans le traitement sous hypnose. Il convient de faire attention tout de même aux personnes ayant un trouble psychopathologique car l’hypnose peut avoir un effet de lavage de cerveau.