Couvertures lestées : que devez-vous savoir ?

De plus en plus de personnes achètent des couvertures lestées, car elles aident contre les problèmes de sommeil, le stress, l'anxiété et bien plus encore. Ce blog sert de plan détaillé étape par étape avec toutes les informations sur une couverture lestée, afin que vous sachiez tout avant de choisir une couverture lestée.

Qu'est-ce qu'une couverture lestée exactement ?

Le nom dit tout : c'est une couverture lestée. Parce que la couverture est lestée, elle tombe autour de vous et exerce une pression sur le corps. La pression subtile du poids supplémentaire dans les couvertures lestées imite une technique thérapeutique appelée « stimulation par pression profonde ». Vous pouvez lire sur ce site les dangers potentiels des couvertures lestées. Ce type de couverture concourt à la libération des hormones du bonheur dopamine et sérotonine abaissent en même temps l'hormone du stress. La pression subtile exercée par le poids de la couverture donne au corps une sensation de sûreté et de sécurité. En conséquence, le corps libère également la mélatonine, une hormone du sommeil. 

De quoi est faite une couverture lestée ?

Une couverture lestée contient un rembourrage qui prend en charge le poids lourd. Lorsqu'une couverture ordinaire est constituée du coton en tissu léger, une couverture lestée doit avoir un rembourrage épais. Les matières de fabrication ou de conception les plus souvent utilisées sont les billes de plastique ou de verre. 

À qui convient une couverture lestée ?

Une couverture lestée convient en fait à tous ceux qui souhaitent passer une meilleure nuit de sommeil. Une couverture lestée convient aux adultes et aux enfants. Ces couvertures ne sont pas recommandées aux enfants de moins de 2 ans ou de moins de 9 kg. Parce que les enfants de moins de 2 ans n'ont pas toujours la motricité pour se débarrasser intuitivement d'un tel poids. Une couverture lestée peut aussi offrir de nombreux avantages. Les thérapeutes recommandent une couverture lestée pour les conditions suivantes : insomnie, TDAH (également chez les enfants), autisme (également chez les enfants), stress, dépression, troubles anxieux, trouble de stress post-traumatique